LES STRATÉGIES DE MISE EN ŒUVRE DE L’APPRENTISSAGE RENOVE

L’objectif est de contribuer a une rénovation de l’apprentissage traditionnel qui permette aux apprenants de bénéficier de formation par alternance jusqu’a atteindre des niveaux de qualifications supérieures dans un délai raisonnable.

Mettre en place un dispositif de formation par apprentissage:

  • Déterminer les filières porteuses d’emploi dans chaque localité ;
  • mettre en œuvre des actions de communication et d’information ;
  • développer des visites d’échanges de bonnes pratiques et d’expériences pour la mise en place de dispositifs de formation par apprentissage rénové ;
  • identifier et sélectionner les ateliers pilotes sur la base de critères prédéfinies par la Direction de l’Apprentissage ;
  • identifier et sélectionner les centres ressources ;
  • mettre en place des unités mobiles de formation et les unités (ateliers) d’apprentissage et de production ;
  • appuyer la Direction de l’Apprentissage pour la mise en place de dispositifs de formation ;
  • appuyer les Chambres de Métiers ;
  • appuyer les structures locales chargées de missions apprentissage ;
  • développer des curricula selon l’APC.

Élargir l’accès aux formations par apprentissage dans toutes les régions du Sénégal:

  • Identifier les besoins en formation des Maîtres d’Apprentissage ;
  • renforcer les capacités techniques et pédagogiques des Maîtres d’Apprentissage ;
  • adapter les équipements des unités de production informelles au nouveau contexte technique et technologique.

Former les apprenants selon la pédagogie par alternance (UPI/centres ressources :

  • Sélectionner les apprenants ;
  • identifier les groupes de niveau ;
  • planifier les formations en centre ressources ;
  • dérouler les sessions de formation des apprenants en unités de production informelles et en centre ressources.

Mettre en place un dispositif de suivi/évaluation et d’accompagnement à la certification par la Validation des Acquis de l’Expériences (VAE) :

  • sélectionner les superviseurs/évaluateurs ;
  • éditer les outils de suivi/évaluation et d’accompagnement à la VAE ;
  • renforcer les capacités des superviseurs en suivi/évaluation et accompagnement à la VAE ;
  • assurer le suivi/évaluation des formations en unités de production informelles et en centre ressources ;
  • développer une base de données de l’apprentissage rénové ;
  • accompagner les apprentis a la certification.

Appuyer l’insertion:

  • formation des sortants en entreprenariat ;
  • appuyer la création de micros entreprises.

ACTEURS DE L’APPRENTISSAGE RENOVE

  • La Direction de l’Apprentissage (DA.app) ;
  • La Direction de la Formation Professionnelle (DFP);
  • La Direction des Examens, Concours Professionnels et Certification (DECPC) ;
  • L’Agence Nationale de la Maison de l’Outils (ANAMO) ;
  • La Direction de l’Artisanat (DA.art) ;
  • Les Inspections d’Académiques (IA) ;
  • Les Gouverneurs des Régions ;
  • Les collectivités Locales ;
  • Les Maitres d’Apprentissage (MA) ;
  • Les Chambres de Métier (CM) ;
  • Les Organisations Professionnelles d’Artisans (OPA) ;
  • Les Organisation Non Gouvernementale (ONG)
  • Les Agences Régionales de Développement (ARD) ;
  • Les apprenants ;

 

 

Les commentaires sont fermés.